[Video] Compostelle par la Montagne épisode 3/3

Voici le troisième épisode de Chroniques d’en Haut diffusé sur France 3 et consacré au Chemin de Compostelle par la montagne, et plus particulièrement aux Monts Cantabriques sur le Camino Frances. Laurent Guillaume commence par une étape incontournable du Chemin, la Croix de Fer (Cruz del Fero), où chacun peut venir déposer quelque chose afin de se défaire de ses fardeaux.


Cela peut être un caillou avec quelque chose inscrit dessus, ou bien un permis de conduire etc … Vient ensuite un petit village de montagne, El Acebo ou Laurent trouve refuge dans l’auberge paroissiale du centre, et en profite pour discuter avec Raphaël qui lui explique la différence de rythme des pèlerins par rapport à la France et l’histoire de ce petit village.

Laurent repart ensuite vers la Galice, découvrant au passage de vastes plaines qui sont assez monotones. Il en profite pour nous faire découvrir une variante du chemin, qu’empruntent certains pèlerins pour justement éviter les portions trop monotones, passant par les Picos de Europa. Au détour d’un village, nous découvrons Angel, un artisan qui aime fabriquer des objets du quotidien en bois, ainsi que l’emblème de cette région, les greniers à grains. L’autre versant des Picos de Europa possède un climat bien différent car plus proche de l’Océan, notamment des brouillards plus ou moins longs.




Nous faisons ensuite la découverte d’Antonio, un éleveur et fabricant de fromage qui vit au milieu de la montagne, qui nous dévoile les secrets de sa fabrication depuis plus de 50 ans, au milieu de sa petite cabane d’alpage sans électricité, sans douche et sans salle de bain. En descendant la montage, le chemin amorce sa dernière ligne droite, pour atteindre la ville historique de Santiago. Laurent se remémore alors certains souvenirs de son chemin, des lieux, des rencontres, des visages, tout ce qui rend le Chemin plus humain que jamais.

Laurent nous montre ensuite le bureau des pèlerins, ou plus d’une centaine de personnes attendent qu’on leur remette la Compostella. Pour finir, une rencontre avec une pèlerine, Chantal, qui a parcouru le Chemin en 2 mois au départ de Lyon, et qui nous raconte sa formidable expérience, notamment celle qui va suivre son arrivée, la période de réadaptation au “monde normal”.

Voici la vidéo :

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !