Mireille et Marc

nous étions logés dans le gite dans une rue derrière la brasserie. Ce gite soit disant rénové, l’année n’est toutefois pas précisée, est le pire de tous ceux ou nous avons été hébergés sur le chemin : chambre éclairée par une ampoule, humide et froide sans possibilité de couverture supplémentaire ; une salle de bains et un WC pour huit personnes présentes. En rapport de la qualité-prix, ce GITE, à ne pas confondre avec la chambre d’hotes, EST A EVITER.