taffin pierre marie

Dimanche 4 juin 2017, nous sommes au total 10 pélerins qui venons de Cabrerets. Nous sommes bien accueillis par Monsieur SPIKE. Se présente alors à nous l’épouse, accueil très froid, elle nous annonce que le gite est trop chargé et que par conséquent nous mangerons dehors, sous abri, car à l’intérieur pas possible. Elle déclare vous êtes un grand groupe (10), j’ai deux pélerines, mon époux, sa soeur (sujet Britanique) et moi même, ce qui fait 15 personnes.
Pour mémoire, ce jour là ,il fait assez froid, nous venons de prendre notre douche en plus et nos cheveux sont mouillés (pour les 8 dames qui m’accompagnent).
La patronne pénètre même dans une de nos trois chambres louées, sans motif légal, sans même frapper à la porte afin selon ses déclarations « constater si personne ne mettait des habits à sécher sur les radiateurs »…
Attitude quelque peu primaire et répréhensible par la loi…
Le repas du soir était délicieux, par contre aussitôt terminé, la dame nous demandait de bien vouloir lui régler comme dans la plupart des gites..Cependant sans doute n’allions peut être pas assez vite pour elle, elle s’est mise en colère et demandait que nous « activions » pour le réglement….
Le lendemain matin, nous avions le petit déjeuner qui était préparé la veille, là aussi, j’ai dû appeler cette propriètaire pour lui demander de nous donner du café (quitte à lui acheter un paquet en plus), ainsi que du pain (1 pain et demi pour 12 personnes)…
Elle a poussé pour la deuxième fois une colère nous déclarant:
 » Vous ne voulez pas des croissants aussi? …C’est à l’hôtel que vous auriez dû aller pas dans mon gite!!!…
J’en ai marre des pélerins qui volent le pain que je mets à table pour leur pique nique…..
J’ai indiqué à cette dame, que nous avions payé 34,50 chacun en demi-pension, et qu’à ce titre avoir suffisamment de pain, et du café c’était tout à fait normal, précisant que nous pouvions toutes et tous ouvrir nos sacs et qu’en aucun cas nous n’avions « VOLE » son pain.
Nous avons de ce fait quitté l’enceinte de ce gite sans délai, la faim au ventre et le coeur gros.
Je reste à votre disposition pour vous indiquer les 12 autres gites sur le chemin, afin que vous puissiez vérifier la convivialité, le sérieux de notre groupe.
En conclusion:
Si vous passez par le GITE LA GRANGE SAINT PIERRE A BACH…UN CONSEIL….PASSER VOTRE CHEMIN….
PIERRE MARIE ET SON GROUPE