Un donativo menacé par une décision de justice

Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est bien le cas. Il s’agit de l’accueil chrétien « Pelerin d’Emmaüs » de Jean Marc LUCIEN et de sa famille à Saint-Privat d’Allier.

Hébergement controversé

Cet accueil perpétue la tradition des donativos, emblème du Chemin de Compostelle depuis qu’il existe. Le principe du donativo est simple : vous donnez ce que vous voulez en fonction de vos moyens. On ne vous demande rien, on vous offre ce dont vous avez besoin. Que ce soit de la nourriture, un temps pour prier, un échange … tout ici est basé sur le partage et l’humanité.

Oui mais voilà, ceci est valable en théorie. Depuis plusieurs années, ils sont victimes d’abus de voyageurs qui veulent voyager à bas prix, ou de campagnes de dénigrement pour concurrence déloyale (voir notre article consacré à la probable disparition des donativos).

Quand la justice s’en mêle

Aujourd’hui, cela va beaucoup plus loin. En effet, le donativo de la famille Lucien s’est vu accusé d’être tantôt une escroquerie, un hôtel, un bar voire même un cabaret de nuit ou l’on y vendrait de l’alcool. Là ou cela devient plus grave, c’est que la justice s’en est mêlée, allant même jusqu’à saisir les lits afin qu’ils ne puissent plus accueillir. D’après les dires de Jean-Marc, il se pourrait bien que le jugement fasse jurisprudence, afin de régler une bonne fois pour toute le cas des logements en libre participation.

A l’heure ou l’article est rédigé, ils sont en attente d’une audience. Gageons que cela se passe bien. Ils tiennent à jour leur site en temps réel avec l’évolution de l’affaire.

Suivez l’évolution de l’affaire : Site de Pelemmaus

Une pétition est disponible

Néanmoins, une pétition a été mise en place pour les soutenir. Si vous avez séjourné la bas, ou que vous voulez tout simplement leur apporter votre soutien, vous pouvez signer la pétition.

Signer la pétition 

Et vous, qu’en pensez vous ?

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Fermer les commentaires

Comment (1)

  1. Bonjour. Ayant déjà fait le pèlerinage en 2013, nous avons refait une partie française (Le puy /rocamadour) cette année. Au vu des articles publiés et une petite enquête de ma part via les différents sites, j’ai décidé de boycotter la ville de St Privat comme ville étape. Arrêt à Montbonnet, puis ensuite à Saugues. Cela a aussi eu l’avantage de faire une première « petite étape » pour échauffer le corps. Bon ensuite c’est 28 km mais arrêt possible à Monistrol pour les moins aguéris..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.